L’Amenthille Vichy

Il était une fois l’Amenthille

?Photographie de Laurence Plancke
Publié le 28/03/2018

Il était une fois l’Amenthille

Lancé en août dernier, le nouveau chocolat «L’Amenthille» est une création de la confiserie-chocolaterie artisanale «Aux Marocains». La recette, à base de pâte d’amande et de Pastille de Vichy a été imaginée par Guillaume Diot.

Les chocolats et les confiseries sont une affaire de famille pour les Diot. Guillaume, le fils de Valérie et Patrick, prend la relève avec passion en revisitant la Pastille de Vichy avec «L’Amenthille». Mais, le jeune artisan n’en est pas à son coup d’essai : c’est en imaginant la guimauve à la Pastille de Vichy qu’il réussit avec talent son examen de chocolatier-confiseur : «Les Guimauves de Vichy» se retrouvent ainsi en boutique «Guillaume, Guimauve, ça sonnait bien» sourit Valérie !

L’Amenthille, 100 % Vichyssoise

L’Amenthille est 100 % Vichyssoise puisqu’elle est fabriquée sur place en collaboration avec la Pastillerie qui livre la poudre. Pas de machine, tout est fait pièce par pièce, à la main. «C’est de l’artisanat du début à la fin, même pour la ganache, souligne Valérie. Guillaume fabrique lui-même sa pâte d’amande à partir d’amandes brutes qu’il émonde.» L’histoire monte progressivement en puissance. D’abord une plaquette de 100 grammes, puis un article dans le journal La Montagne et le bouche-à-oreille opère. «Ce sont les habitants qui ont construit cette histoire. C’est une cliente qui nous a conseillé de déposer la marque. L’Amenthille, la contraction d’Amande, menthe et pastille est née !». 

Il convient alors de mettre en lumière la noblesse du chocolat allié à la pastille. La scénographie gourmande prend alors forme dans un écrin signé Franck Chavaillon. «Nous avions déjà travaillé ensemble pour l’Alma, le bonbon de Napoléon III, explique Valérie. Dans le visuel, nous avons voulu traduire l’élégance du produit en rendant hommage à Coco Chanel qui fut donneuse d’eau à Vichy au début du XXe siècle.» 

«Aux Marocains», une confiserie comme on n’en fait plus

«Aux Marocains» est une confiserie comme on n’en fait plus. Construite sous Napoléon III en 1866, la boutique est répertoriée à l’inventaire des monuments historiques. Elle met l’eau à la bouche et ravit les yeux dès sa vitrine. À l’intérieur, le charme perdure et les papilles se réveillent. Moquette, bois, marbre et, surtout, provisions jusqu’au plafond : bocaux remplis de mille et une douceurs, étals garnis de sucettes à l’ancienne, chocolats, tout s’harmonise pour créer une atmosphère à la fois désuète, raffinée et gourmande. Marque du passé, un diplôme siège au-dessus de la caisse, il date de de 1892 «Bonbons et fruits confits» décerné à Monsieur Prunières, le nom que l’on retrouve sur les portes avec celui de «Confiserie générale», le premier nom de la boutique. Le nom «Aux Marocains» est arrivé plus tard, dans les années 30 en rapport avec la confiserie du même nom. 

Quelques dizaines de générations plus tard, l’amour de Guillaume pour les gourmandises est intact depuis son enfance où il déambulait dans les couloirs de la boutique. «Les fêtes de Pâques étaient de toutes les couleurs, se souvient Guillaume. Je trouvais ce métier tellement beau !» Aujourd’hui, Guillaume pense se former à la pâtisserie pour aller découvrir le monde et, pourquoi pas, transmettre les couleurs de la Cité thermale !

Aux Marocains
33, rue Georges Clemenceau, 03200 Vichy
+33 (0)4 70 98 30 33

www.auxmarocains.com

 

Monsieur et Madame Diot , propriétaires de la confiserie-chocolaterie artisanale « Aux Marocains », sont venus me faire...

Publiée par Frédéric Aguilera sur lundi 5 mars 2018

 

Aux Marocains, confiserie-chocolaterie artisanale à Vichy

La ville de Vichy utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus