ebulle.jpg

Ces entrepreneurs qui carburent à l'innovation

?Photographie de Leet Design
Publié le 26/02/2016

Ces entrepreneurs qui carburent à l'innovation

À l’heure des nouvelles technologies et du travail à distance, Vichy offre une position stratégique entre Lyon et Paris pour une nouvelle génération d’entrepreneurs et d’inventeurs. 

 

Leet Design, une e-bulle de travail :

Gaspard Broustine, 27 ans a créé l’entreprise Leet Design en novembre dernier à Creuzier-le-Vieux. Son invention, l’«E-Bulle» est un espace de travail connecté et immersif dédié aux espaces partagés, les fameux open spaces.

 

Le but de cette invention est de permettre à un utilisateur de mieux se concentrer et d’avoir plus d’intimité pour travailler.

«L’idée de l’E-Bulle est venue quand je faisais des stages en entreprise. En particulier dans une agence de communication où j’étais dans un grand open space, c’est là que je me suis aperçu des nuisances que pouvait apporter cette organisation avec tous les problèmes de concentration, de bruit qu’on peut connaître.»

À l’intérieur de la bulle, tout un poste de travail informatique est intégré. Leet Design vient d’équiper le siège social du groupe Accor à Evry. Et c’est un aboutissement réfléchi «La création fait suite à deux ans et demi de conception et développement de produit» souligne le jeune inventeur. 

www.leet-design.com

 

Whisperies : Des histoires qui se chuchotent

 

«Whisperies», chuchotements en anglais, est un site collaboratif d’histoires pour enfants créé il y a un peu moins de deux ans par Adeline Fradet. Installée à l’Atrium, pépinière d’entreprises vichyssoises située avenue de Gramont, la start-up a vécu une belle année en obtenant une reconnaissance significative sur la toile. Elle a reçu plusieurs récompenses : Trophée du livre numérique (devant Gallimard), Prix de l’entreprise exemplaire et innovante de la Jeune chambre économique de Vichy et ses alentours puis lauréat national, Prix de la femme entrepreneur du numérique organisé par Bouygues Telecom. Aujourd’hui, plus de soixante histoires sont en catalogue et le site compte plus de 700 auteurs et Illustrateurs. En décembre dernier, Whisperies a lancé sa formule d’abonnement, une carte cadeau et sa mascotte «Whispy» et va bientôt commercialiser son premier recueil papier, support complémentaire au numérique. Au début de l’année, un travail avec une école de la Nouvelle-Orléans aux États-Unis a été lancé afin d’utiliser le catalogue du site pour l’apprentissage du français.

www.whisperies.com

 

Skware, solutions de stockage innovantes

Thomas Mignard a, lui, créé à Creuzier-le-Neuf l’entreprise Skware. Depuis 2013, il conçoit et fabrique des solutions de stockage intelligentes en matériaux composite, installés en milieux contraignants et particulièrement chez les fabricants de fromages mais aussi dans d’autres secteurs de l’agro-alimentaire. Une centaine d’applications a déjà vu le jour en France et à l’étranger. Skware souhaite étendre son activité à l’international et exporte déjà en Europe. «Nous travaillons avec la Belgique et bientôt la Suisse», souligne Thomas Mignard. Après une levée de fonds de 750.000 € qui lui a permis d’accélérer ses premiers développements internationaux, Skware participe pour la deuxième année consécutive au Carrefour des Fournisseurs de l’industrie agro-alimentaire à Rennes du 8 au 10 mars et était aussi présent, récemment, au salon du fromage et des produits laitiers à Paris Expo du 28 février au 2 mars. 

www.skware.com

 

Pourquoi s'implanter dans le bassin vichyssois ?

«Nous sommes originaires de la région parisienne», explique Adeline Fradet, présidente et co-fondatrice de Whisperies. «Développer un concept innovant ici était avantageux car, avec des enfants, nous avons gagné en qualité de vie, en oxygène et en espace pour pouvoir créer. La petite graine a besoin de lumière et d’eau pour s’épanouir, cela est plus difficile dans une grande forêt !». 


Pour Gaspard Broustine, inventeur de l’E-Bulle, le choix est aussi stratégique : «Pendant la phase de conception et de création de mon produit, j’ai beaucoup été aidé par la région Auvergne. Par ailleurs, le bassin vichyssois est un point central par rapport à mes partenaires qui sont à Clermont-Ferrand et Saint-Étienne où est situé le bureau d’études et les industriels, pour la fabrication, sont entre Bourg-en-Bresse et Mâcon».


Avant de s’installer, Thomas Mignard a «d’abord travaillé en amont pour vérifier la viabilité du projet. J’ai eu un très bon accompagnement de Vichy Val d’Allier Développement, du Comité d’expansion économique et du Réseau Entreprendre. En septembre 2014, je procédais aux premières embauches, aujourd’hui nous sommes six. J’ai souhaité m’implanter dans le bassin par rapport aux personnes et à l’accompagnement rencontrés pendant l’élaboration de mon projet. Vichy est une ville de proximité qui facilite des relations professionnelles plus ancrées».

La ville de Vichy utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus