Prix-Lamoureux1.jpg

Garance DESPREZ, au chevet du patrimoine

Publié le 23/04/2021

Garance DESPREZ, au chevet du patrimoine

Depuis 1981, le prix «Lucien-Lamoureux» récompense, chaque année, le meilleur artisan de l'arrondissement de Vichy. Cette année, ce sont les qualités professionnelles de Garance Desprez qui sont mises en lumière. Cette jeune Bellerivoise de 29 ans qui œuvre pour la préservation du patrimoine est restauratrice de tableaux et mosaïste. Entretien.

Pourquoi avoir choisi de vous orienter vers les métiers d’art ?

J’ai choisi la restauration d'art afin de pouvoir allier ma passion pour l'Art (peinture, sculpture, architecture...) et la possibilité d'exercer un métier manuel qui mêle techniques et minutie. C'est un métier qui offre un rapport privilégié aux œuvres et qui permet de travailler dans des sites uniques et exceptionnels. C’est aussi le moyen de contribuer, à mon échelle, à la préservation des biens culturels et objets de la création humaine et témoins du passé. Le restaurateur d'art est un artisan d'art et non un artiste. Il se doit de respecter l'œuvre d'origine et son créateur. Il ne peut donc pas apporter sa touche personnelle à une œuvre. La mosaïque, en revanche, me permet d'exprimer cette part créative et artistique. 

Pourquoi avoir choisi de vous installer ici ?

Originaire de Vichy, je suis attachée à cette région et il m'a semblé tout naturel de revenir en Auvergne, après mes études, pour m'y installer et développer mon activité. C'est une région dotée d'un riche patrimoine artistique et il me tient à cœur de contribuer à sa préservation.

Quel est votre champ d’intervention ?

En restauration d'art, j'interviens sur les tableaux (sur toiles, panneaux bois, cuivres), les objets d'art, les cadres dorés et moulurés, les peintures murales et les mosaïques. Côté création, je propose : des décors à la feuille d'or ainsi que des mosaïques sur-mesure.

Quels sont les chantiers de restauration qui vous ont le plus marquée ?

J'ai particulièrement apprécié de travailler à la restauration des peintures murales de la «Table du Rocher», un restaurant situé à Marsannay-la-Côte, près de Dijon. C'est un lieu atypique, protégé au titre des Monuments Historiques. Cet établissement, du XIXe siècle, est considéré comme l'un des plus anciens cafés conservés de France. J'ai, aussi, particulièrement apprécié de travailler au Chalet Impérial à Vichy, anciennement «Chalet de Clermont-Tonnerre», un lieu emblématique rempli d'histoire. Ce fut un chantier qui alliait la restauration (du plafond à caissons) et la création (décoration avec création d'encadrements et de coffrages en bois, mais aussi pose de feuilles d'or véritable sur la corniche, certaines moulures du plafond et sur les portes moulurées). Dernièrement, j'ai également eu la chance de participer à un chantier de restauration au château de Vaux-le-Vicomte. Il s'agissait de traiter les fissures de la grande coupole du château.

Soucieuse de la préservation du patrimoine, pouvez-vous nous dire un petit mot sur la candidature de Vichy à l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO ?

Cette candidature contribue à une prise de conscience collective de la valeur de notre patrimoine et représente une chance pour Vichy de le faire reconnaître, de faciliter son entretien, sa préservation et sa transmission aux générations futures. Cette reconnaissance et les enjeux qui en découlent pourraient s'étendre aux villes et territoires alentours. C’est une possibilité, aussi, de mettre en avant des métiers d'art qui, comme le mien, sont acteurs dans la préservation du patrimoine et la transmission de techniques artisanales et artistiques traditionnelles.

 

Garance Desprez - Bio express :

  • 2009 : Baccalauréat ES (option Arts plastiques) au lycée de Presles de Vichy-Cusset
  • 2012 : Licence d'Histoire de l'Art à l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand
  • 2012-2015 : Formation professionnelle de Conservation et Restauration de tableaux à l'Atelier de la Renaissance à Lyon.
  • 2017-2018 : Formation professionnelle de Mosaïque à l'Atelier Malutra à Paris
  • Juillet 2018 : Perfectionnement en mosaïque à la « Mosaic Art School » de Ravenne (Italie)
  • Juillet 2018 : Création son atelier de restauration d'Art et de création de mosaïques à Bellerive-sur-Allier

En 2015, la ville de Vichy lui avait confié, dans le cadre de ses études à Lyon, la restauration d’une des œuvres du musée municipal : « Paysage de sous-bois et bord d’eau »

www.atelier-garancedesprez.fr

Pour trouver un commerçant, restaurateur, artisan, producteur... proche de chez moi, vous pouvez utiliser notre carte interactive.

La ville de Vichy utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus