jardin-hurlevents.jpg

Jardins des Hurlevents

Publié le 10/02/2017

Jardins des Hurlevents

À la découverte du vaste monde des vivaces

Visiter les Jardins des Hurlevents, à deux pas de Vichy, c’est entrer dans l’univers méconnu et créatif des plantes vivaces.

Les jardiniers, professionnels et amateurs, s’intéressent de plus en plus aux plantes vivaces (encadré 1) dont les fleurs et/ou les feuillages sont très décoratifs et parfois odorants. Notamment parce que leur diversité aiguise l’imagination pour créer des compositions originales. En outre, les responsables des jardins et espaces verts des villes, trouvent avec les vivaces un moyen de respecter des contraintes induites par le dérèglement climatique, les restrictions budgétaires, l’interdiction (depuis début 2017) d’utiliser des produits phytosanitaires, le souci de limiter la consommation d’eau…

«Contrairement aux plantes annuelles, les vivaces ne nécessitent pas la reprise des massifs chaque année ; une fois en place, elles occupent le terrain, limitant la pousse des herbes indésirables et donc le recours au désherbage ; elles demandent moins d’arrosages que les annuelles…», énumère Guillaume Portero, directeur adjoint du service Espaces verts de la Ville de Vichy, qui a organisé, en 2016, deux journées de formation au cours desquelles des jardiniers municipaux ont pu découvrir ce vaste monde trop méconnu. «Nous encourageons les jardiniers à faire des propositions d’utilisation des vivaces dans les massifs de Vichy», poursuit-il. Les participants se sont rendus au Vernet pour rencontrer une «passionnée des vivaces», Virginie Clavel, qui a créé, en 2014, Les Jardins des Hurlevents. Un lieu unique en Auvergne.

Virginie Clavel, qui a créé, en 2014, Les Jardins des Hurlevents

Là où, il y a quelques décennies, un restaurant attirait habitants de Vichy et curistes, notamment en raison d’une vue panoramique sur le bassin de Vichy, les monts du Forez et la chaîne des Puys, Virginie Clavel produit et vend 700 variétés différentes de plantes couvre-sols, graminées, plantes grasses, plantes de rocaille ou d’ombre, fougères, plantes aromatiques et médicinales, rosiers, plantes alpines ou aquatiques… En parcourant le «jardin show-room» les visiteurs «comprennent ce qu’on peut faire au cours de l’année avec les plantes vivaces». En outre, Virginie Clavel n’est pas avare de conseils et peut créer, à la demande, «des compositions harmonieuses, facile à vivre» pour des plates-bandes, massifs ou bacs. «C’est comme composer un tableau avec une palette de couleurs très riche».

Vivaces

Comme son nom le suggère, une plante vivace (ou pérenne) vit plusieurs années.

Bon nombre d’entre elles résistent aussi bien au gel qu’à la sécheresse.

En hiver, ses parties visibles disparaissent mais ses racines, bulbes ou rhizomes voire une partie des tiges et feuilles demeurent pour donner naissance à une nouvelle plante dès le printemps.

Jardins des Hurlevents, infos pratiques

Situés sur les hauteurs du Vernet, au pied de la tour de télécommunication, «Les Jardins des Hurlevents» sont ouverts de mars à novembre.

Contact : 06 12 13 20 46

  plantes-vivaces-hurlevents.com

 

La ville de Vichy utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus