Vichy commémore la Grande Guerre

Vichy commémore la Grande Guerre

du 15 septembre
au 16 novembre
2018
Publié le 23/08/2018
Expositions

Vichy commémore la Grande Guerre

Du samedi 15 septembre au vendredi 16 novembre

Comme toutes les communes de France, la ville de Vichy a fourni ses contingents de poilus tout au long de la première guerre mondiale. Dans le même temps, elle a pris une part active au soutien des armées alliées à travers la transformation de nombreux hôtels en hôpitaux militaires temporaires.

À la date du 24 septembre 1914, alors que la guerre avait été déclarée le 2 août, 7000 blessés étaient déjà hospitalisés à Vichy, pour une capacité totale de 11 000 lits. Ce sont finalement plusieurs centaines de milliers de soldats qui seront soignés dans notre cité. C’est dire le lien qui relie la ville de Vichy à ce premier conflit mondial.

Le programme de commémoration du centenaire de l’armistice présenté par les Associations d’anciens combattants et patriotiques en partenariat avec la Ville de Vichy est conçu pour permettre au public, petits et grands, de découvrir ou redécouvrir les liens intimes qui unissent la ville à ce premier conflit mondial et ainsi conforter la mémoire collective et transmettre aux générations futures la mémoire de la Grande Guerre qui est aussi la mémoire du courage.

Du 15 septembre au 16 novembre 2018, ce programme doit aussi permettre de valoriser, à travers expositions, conférences, concerts, ateliers du patrimoine, rendez-vous aériens et cérémonies officielles, une diversité des voix et de points de vue.

Les membres de la Commission Cérémoniale
«Vichy dans la Grande Guerre»

Vichy est une ville d’histoire et de mémoire. Dans notre cité thermale, patrimoines matériels et immatériels se mêlent au quotidien pour pérenniser le souvenir d’une histoire locale prégnante et foisonnante.

La Première guerre mondiale ne fait pas exception. Si Vichy est souvent associée à d’autres périodes, l’action des Vichyssois, civils et militaires, entre 1914 et 1918 a été sans conteste à la hauteur des attentes du pays. Ce n’est pas un hasard si, aujourd’hui, les acteurs sont tous au rendez-vous de la commémoration du Centenaire.

Les Vichyssois ont répondu nombreux à la Grande collecte lancée en 2014. Les associations d’historiens et d’anciens combattants se sont mobilisées sans compter ; l’armée d’active et les réservistes ont apporté leur expérience ; les écoles, les chorales et les orchestres font résonner la mémoire ; les collégiens et les lycéens mettent en valeur des Vichyssois, parfois artistes, souvent atypiques, toujours combattants dans la Grande Guerre ; enfin, les services municipaux coordonnent depuis plusieurs mois chaque manifestation.

Toute la Ville est donc mobilisée dans un mouvement intergénérationnel, de transmission et d’échanges. Je tiens à remercier chaleureusement toutes les volontés investies dans ce Centenaire. Grâce à eux, Vichy est l’une des collectivités auvergnates les plus engagées dans les commémorations de la Grande Guerre. Grâce à eux, c’est tout un pan de notre histoire qui revit, segment de mémoire mis en aparté entre deux périodes de notre histoire, très riche, ou trop sombre. Pour remédier à cet oubli injustifié, les manifestations seront variées, à la portée de tous. Pour commencer, la mémoire du temps présent se concrétisera dans des lettres, des photos, des objets de tout type, mis en valeur par un diaporama municipal, mais aussi par des expositions portées par des historiens locaux. L’aérostation sera mise à l’honneur grâce aux parachutistes de la Saint-Michel. Les conférences et les spectacles se succéderont, alors que les Archives, le Conservatoire et la Médiathèque accompagneront des projets scolaires de grande envergure. Enfin, les cérémonies du 11 novembre associeront chaque acteur, et tous les Vichyssois, dans un moment fédérateur de communion nationale.

La mémoire de notre ville est aussi celle de notre pays, celles de ceux qui sont morts pour la France, et pour ses valeurs. Il était normal, 100 ans après, de rendre un hommage à la hauteur de leur engagement, de leur courage et de leur dévouement.

Frédéric AGUILERA
Maire de Vichy
Président de Vichy Communauté
3 1er Vice-Président du Conseil départemental de l’Allier


  Commémorations du 11 novembre


PROGRAMME :

DIAPORAMA - À l’Hôtel de Ville :

  15 & 16 septembre :

«Petites et Grandes Histoires de Poilus Vichyssois et Bourbonnais»

Diaporama d’environ 15 minutes proposé en continu sur écran, dans le salon d’honneur et/ou le hall de l’Hôtel de Ville, présentant les fruits de la Grande Collecte : lors de celle-ci en 2014, les archives municipales ont récolté des centaines de documents en lien avec la Grande Guerre grâce aux familles qui ont bien voulu participer et partager ce trésor à la fois intime et national.

Afin de leur rendre hommage, la mairie de Vichy vous présente à travers ce diaporama une sélection de ces documents. Se croisent ici des lettres, des photos, des cartes postales officielles et non officielles, des curiosités aussi comme cet acte de propriété rédigé en turc… ou encore des distinctions militaires etc…

Ce diaporama sera présenté dans le cadre des journées du patrimoine et ce jusqu’au 11 novembre, et accessible aux heures d’ouverture de la Mairie.


EXPOSITIONS​ - À l’Hôtel de Ville :

Ces expositions seront ouvertes au public du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 18h.

  Du 8 au 20 octobre :

«Armistice 1918 – 2018»

Exposition itinérante labellisée 14 – 18 proposée par le Comité du Souvenir Français de Vichy et présentée dans le salon d’honneur de l’Hôtel de Ville.

Objets et documents fournis par le Souvenir Français, l’ONAC et des particuliers, retracent cet évènement historique.

  Du 8 octobre au 16 novembre :

«La mémoire du courage»

Proposée par l’Association nationale des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire, section de Vichy. Composée de 8 panneaux cette exposition sera présentée dans la montée d’escalier et à l’entrée du salon d’honneur en introduction à l’exposition «1918 – 2018, l’Armistice» citée ci-dessus.

Cette exposition montre la bravoure et l’abnégation de nos anciens au cours du conflit le plus meurtrier de notre Histoire. Elle montre également que les femmes et les hommes ont su, par leur courage, dans les décennies qui ont suivi 14/18, défendre les valeurs de liberté de notre pays.

  Du 8 octobre au 16 novembre :

«Vichy dans la Grande Guerre 1914 – 1918»

Réalisée par Thierry Wirth, à partir de cartes postales, de photos et de courriers.

Dans le hall de l’Hôtel de Ville.

La ville de Vichy a participé activement à la première guerre mondiale. Dès le début de la guerre, les hôtels sont réquisitionnés pour être transformés en hôpitaux temporaires ou complémentaires. Durant quatre ans, dans 61 hôtels, 11.000 lits vont recueillir les souffrances de plus de 10% des blessés de la grande guerre, et jusqu’en 1919 des soldats américains seront soignés dans notre ville par des milliers de bénévoles vichyssois. Presque tous ces hôtels existent encore, ils sont la mémoire de la souffrance de la France, et l’honneur de notre ville. Certains de ces hôpitaux se spécialiseront rapidement en centre neurologique, ou de chirurgie faciale. Vichy est une des villes de province qui a le plus donné lors de cette guerre, sacrifiant son commerce, et hypothéquant son avenir. La Reine des Villes d’Eaux a ainsi montré l’exemple.

  Du 8 octobre au 16 novembre :

«Les grandes batailles de la Grande Guerre»

Réalisée par Georges-Michel Lacoste, Président des Anciens de la France d’Outre-Mer.

Dans le hall de l’Hôtel de Ville.

À travers des documents et des photographies relatifs à la «Grande Guerre» depuis la mobilisation le 2 août 1914 jusqu’à l’Armistice du 11 novembre 1918, le visiteur pourra découvrir les principales grandes batailles de ces 1.561 jours de combats, de souffrance, où des soldats français ont montré beaucoup de courage et de ténacité face à la sauvagerie de l’ennemi qui a fini par capituler.

Mais il pourra surtout découvrir que, pendant cette période, la ville de Vichy, loin du front, a joué un rôle important en accueillant et en soignant plusieurs centaines de milliers de blessés dans les hôpitaux temporaires de la Ville montés autour de l’hôpital militaire et de l’hôpital civil. Les soins étaient assurés par 85 médecins et un grand nombre d’infirmières et bénévoles. Parmi les soldats américains débarqués en 1917, un certain nombre est venu se faire soigner à Vichy. L’accueil de ces alliés a été chaleureux.


ANIMATIONS - À l’Aéroport de Vichy-Charmeil :

En parallèle, une exposition en hommage à Henri Péquet sera proposée par Pierre Mavel, Conseiller Municipal de Charmeil, à l’aéroport du 5 au 7 octobre.

  Dimanche 7 octobre

à l’aéroport de Vichy-Charmeil :

La grande guerre vue du ciel par Saint-Michel Animations proposées par l’Union Nationale des Parachutistes à l’initiative de son Président, Claude Grellier.

Très limitée au début de la première Guerre Mondiale, l’aérostation française connaît une avancée significative en 1915. De nouveaux matériels sont mis au point et le parachute est intégré à la panoplie de l’aérostatier dès octobre 1915. Cette protection personnelle limitera les pertes humaines et permettra également aux services de renseignements d’introduire des agents dans les lignes ennemies, évitant ainsi aux pilotes des atterrissages nocturnes pour le moins périlleux ! On dénombre ainsi 157 descentes en parachute d’aérostatiers français entre mars 1916 (Bataille de Verdun) et novembre 1918.

L’Union Nationale des Parachutistes a voulu rendre hommage à ces hommes en leur dédiant cette journée de la Saint-Michel, à travers de nombreuses animations :

  • 9h30 – Arrivée du Noratlas F-AZVM en provenance de Marignane
    Véritable monument historique c’est le dernier aéronef de ce type volant au monde !
  • 10h – Cérémonie protocolaire et hommage à Henri Péquet
    Défilé militaire, aubade musicale, revue des troupes, montée des drapeaux, inauguration d’une stèle en hommage à Henri Péquet, dépôt de gerbes, discours, remise de décorations, chuteurs de la Saint-Michel depuis le Noratlas.
    Aviateur français (01/02/1888 – 13/03/1974) enterré au cimetière de Vichy, Henri Péquet est le premier aviateur à avoir transporté officiellement du courrier par avion le 18 février 1911 et ouvre ainsi l’histoire de la Poste aérienne. Mobilisé en 1914, alors qu’il était en meeting à Moscou, il participe à la guerre 1914-1918 comme pilote mécanicien.
  • 11h15 - Décollage Noratlas, parachutages 350m et 3000m en 5 passages
  • 12h15 – Visite gratuite du Noratlas en compagnie de son équipage

CONFÉRENCES – SOUPER LITTERAIRE :

  Samedi 6 octobre à 20h30 :

à l’Aéroport de Vichy-Charmeil :

«Henri Péquet, la vie d’un combattant tournée vers le ciel !» par Monique Blanquet-Léger

Proposée par Pierre Mavel et l’Union Nationale des Parachutistes à l’aérogare de l’aéroport de Vichy-Charmeil en ouverture de l’animation «La Grande Guerre vue du ciel par Saint-Michel».

  Jeudi 25 octobre à 19h :

à l’hôtel Mercure :

«Le 11 novembre 1918» par Jean-Daniel Destemberg, Délégué Général du Souvenir Français de l’Allier et Administrateur National Souper-littéraire (entrée libre) proposé par le Comité de quartier Thermal suivi d’un dîner (24€ par personne - Réservation au 06 13 64 24 97)

  Samedi 27 octobre à 15h :

à la Salle des Fêtes de Vichy :

«Nourrir l ’ Armée, 1914-1918» par Jean-Pierre Chaline, Professeur émérite d’Histoire contemporaine à l’université Paris-Sorbonne

Proposée par Jean-Daniel Destemberg à la Salle des Fêtes de Vichy.

Quelques 3,8 millions de Français sont mobilisés en 1914, qu’il va falloir nourrir tout au long du conflit. Ce n’est pas le moindre problème posé par la Grande Guerre, d’autant que la priorité donnée aux besoins de l’Armée n’exclut pas la nécessité d’alimenter aussi la population civile. Réquisitions, rationnement, importations vont y pourvoir, dans un contexte général de pénurie, tandis qu’au front les rations assez généreuses accordées aux «Poilus» n’arrivent pas forcément toujours jusqu’au fond des tranchées…

  Mardi 6 novembre à 15h30 :

au Centre Culturel de Vichy :

«Itinéraires de deux Poilus vichyssois : le graveur Paul Devaux et l ’architecte Gilbert Brière dans la tourmente de la Grande Guerre»

Proposée par Michel Promérat et Fabienne Gelin au théâtre du Centre Culturel Valery-Larbaud. En écho au travail des collégiens des Célestins (encadrés par Silvia Vittuari et Hélène Randoing) intitulé «Mémoires de la Grande Guerre à Vichy», la Société d’Histoire et d’Archéologie de Vichy et des Environs propose une conférence illustrée sur le parcours des deux artistes vichyssois qui ont laissé des témoignages beaux et poignants de leur expérience de soldats et de leur passage dans les régions dévastées.


CONCERTS :

  Samedi 20 octobre à 17h :

au Centre Culturel

Musique militaire

Proposé par l’Orchestre d’Harmonie de Vichy

Programme :

  • Salut à Vichy,
    Étienne Bourbié, ex-chef de l’OHV et créateur
    du Conservatoire de musique de Vichy
    Stalag IV, André Relin, ex-chef de l’OHV
  • À travers nos provinces, Laurent Delbecq
  • Marche de nuit, Francis Popy
  • Marche Lorraine, Louis Ganne
  • Sambre et Meuse, Robert Planquette
  • Ronde des Petits Pierrots, Auguste Bosc
  • Marche des amoureux, Louis Ganne
  • Marche des parachutistes belges, Pierre Leemans
  • The Washington Post, John Philip Sousa
  • Airs du poilu, arrangement Georges Corroyer

  Samedi 3 novembre :

à 16h au Centre Culturel

Chorale mixte Polonaise de 40 choristes

Proposé et organisé par Monsieur Jean-Daniel Destemberg

Programme alternant chants Français et Polonais :

  • Auprès de ma blonde
  • La Carmagnole
  • Le chant du départ
  • Les Grognards
  • Le temps des cerises
  • La butte rouge
  • La Madelon
  • Mon Légionnaire
  • Le silence
  • Tout va très bien
    Madame la Marquise
  • J’attendrai
  • Le chant des Partisans
  • Une Fleur de Paris
  • La Marseillaise
  • Polonez Kosciuszki
  • Marsz ks. Joszefa
    Poniatowskiego
  • Marsz Strzelcow
  • Ostatni Mazur
  • Przybyli Ulani
  • O, Moj Rozmarynie
  • Wojenko, Wojenko
  • Piechota
  • Marsz Brygady
  • Dzis Do Ciebie Przyjse
    Nie Moge
  • Czerwone Maki
  • Rota
  • Hymn Polski

SPECTACLE :

  Vendredi 26 octobre à 18h :

au Théâtre du Centre Culturel

Le Cabaret du Poilu «La grande guerre racontée et chantée avec humour, gravité, émotion...»

Proposé par l’Union Locale des Anciens Combattants

La fête bat son plein, nous sommes à la Belle Époque. Soudain les cloches sonnent et le monde bascule dans l’horreur...

Mêlant le répertoire du café-concert du début du 20e siècle à celui des tranchées et de la chanson française, ce cabaret évoque avec humour et émotion la guerre de 14/18.

  Samedi 10 novembre à 20h30 :

à l’Opéra (avec entracte)

«Après la guerre»

Proposé par la Société Musicale de Vichy, sous la direction de Jacky Laforest et Thibaut Besson ; Présentation Lucien Delangle.

L’orchestre d’harmonie de la Société Musicale a choisi d’évoquer la vie d’un poilu vichyssois anonyme, Antonin, une histoire en deux époques :

  • 1ère époque : après le décès d’Antonin au beau milieu des années quatre-vingts, ses deux petitsenfants se plongent dans les albums photos de leur grand-père pour remonter le temps jusqu’aux années vingt, évoquant au passage la réconciliation franco-allemande, le baby-boom, la deuxième guerre mondiale, les années folles.
  • 2ème époque : Antonin nous raconte sa guerre, la mobilisation, les souffrances, les deuils, l’armistice, jusqu’à l’inhumation du soldat inconnu sous l’arc de triomphe.

La compagnie de théâtre amateur Banzaï apporte son concours à cette saga musicale où la petite histoire se mêle aux grands évènements pour retracer les évolutions du vingtième siècle.


GRANDE COLLECTE DES ARCHIVES :

  8 et 9 novembre :

Vous conservez dans votre grenier ou au fond d’un placard des documents (carnets, dessins, lettres, photographies, objets) concernant la période 1914-1918 ? Vous souhaitez les transmettre pour enrichir la mémoire collective ? Les 8 et 9 novembre prochains, venez remettre vos souvenirs familiaux aux Archives Municipales !

Grande collecte


ATELIER DU PATRIMOINE :

  Samedi 10 novembre à 10h30 :

au service Patrimoine de la Médiathèque

«Mémoires de la Grande Guerre à Vichy»

Atelier participatif autour des documents originaux issus des fonds patrimoniaux permettant de retracer le parcours de grandes figures vichyssoises : Valery Larbaud, Léon Maire, Adrien Dacq, Paul Devaux, Gilbert Brière, Lucien Lamoureux mais aussi toutes celles qui pourront être évoquées par les participants à partir de leurs propres documents et/ou témoignages.

Sur inscription au 04 70 58 42 60


CÉRÉMONIE COMMÉMORATIVE :

  Dimanche 11 novembre :

  • 9h - Cimetière de Vichy - dépôt de gerbes aux divers monuments commémoratifs (Guerre 1870-1871 - Souvenir Français - Résistance).
  • 10h - Cérémonie religieuse à l'église Saint-Louis
  • 11h - Défilé - Dépôt de gerbes au monument du Roi Albert 1er
  • 11h45 - Cérémonie au Monument aux Morts : Chants par les élèves des écoles en partenariat avec le conservatoire de musique - remise de médaille - lecture des messages - dépôt de gerbes - ravivage de la flamme.

OPÉRA NABUCCO :

  Dimanche 11 novembre 15h :

à l’Opéra de Vichy

Nabucco de Giuseppe Verdi
Leo Nucci, Anna Pirozzi, Antonio Poli, Riccardo Zanellato, Enkelejda Shkosa
Opéra en concert en quatre parties
Spectacle chanté en italien, sur titré en français
Direction musicale : Daniele Rustioni
Orchestre et Choeurs de l’Opéra de Lyon


Coordonnées

Hôtel de Ville - Place de l’hôtel de ville - 04 70 30 17 17
Aéroport de Vichy-Charmeil - Aérodrome - 03110 CHARMEIL 04 70 32 47 15
Hôtel Mercure - 1 Avenue Thermale
Centre Culturel de Vichy - 15 rue Maréchal Foch - 04 70 32 15 33
Salle des Fêtes de Vichy - Place Charles de Gaulle - 04 70 17 31 / 04 70 30 17 26
Opéra de Vichy - 1 rue du Casino - 04 70 30 50 30
Médiathèque Valery-Larbaud - 106 Rue Maréchal Lyautey - 04 70 58 42 50

  • 12h30 - départ en cortège au monument du Roi Albert 1er (dépôt de gerbes).

Découvrez également

Halb, l’autre moitié - festival Tintamarre

En ce moment : participez aux visites de votre quartier en présence du Maire de Vichy Frédéric Aguilera.

La ville de Vichy utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus