Festival Portrait(s) 2015

Festival Portrait(s) 2015

du 12 juin
au 14 septembre
2015
?Photographie de Laurence Plancke
Publié le 10/06/2015
Expositions

Festival Portrait(s) 2015

Du vendredi 12 juin au lundi 14 septembre


Portrait(s), le rendez-vous photographique du 12 juin au 6 septembre 2015 - Prolongation jusqu'au 14 septembre pour l'exposition en extérieur !!!

La Ville de Vichy se met à l’heure de la photographie pour la troisième année consécutive avec "Portrait(s)". La manifestation, qui se tient du 12 juin au 6 septembre, est l'une des seules en France à être centrée exclusivement sur l’art du portrait. Elle présente une pluralité de visions, célèbre toutes les formes de portraits, les plus classiques comme les plus inattendues. Elle s’appuie sur la tradition documentaire mais aussi sur des dispositifs plus conceptuels ou fictionnels, offrant un bouquet d’expositions à la fois exigeantes et grand public.

Le rendez-vous photographique "Portrait(s)" est une manifestation internationale qui se tient simultanément en centre-ville, dans les galeries du Centre Culturel Valery-Larbaud et à la Médiathèque, et à ciel ouvert, devant l’église Saint-Louis, au parc des Ailes ou encore sur l’Esplanade du lac de l’Allier. C’est donc une vraie déambulation photographique que propose la ville avec ce festival qui met en lumière à la fois des découvertes et des redécouvertes, des oeuvres de photographes reconnus et des photographies d’artistes plus jeunes. Sous le soleil estival, les promeneurs sont invités à une flânerie ponctuée d’images, où l’on reconnaît tantôt les traits de visages célèbres tantôt ceux de visages anonymes qui pourraient être nos proches.

 

 

A propos du festival Portrait(s)

Depuis 2014, le festival Portrait(s) confirme également son engagement auprès de la photographie contemporaine en offrant une résidence à un artiste. Cette année c’est le photographe Turc Yusuf Sevinçli qui a arpenté un mois durant la ville et posé un regard plein d’humanité sur ses habitants.

 

La troisième édition de "Portrait(s)" réunit onze artistes.

  • Dans les galeries du Centre Culturel Valery-Larbaud, construit au début du siècle dernier, sont présentés Martin Schoeller, Bruce Wrighton, Alejandro Cartagena, Richard Pak, Kourtney Roy, Mat Jacob, l’Une et l’Autre.
  • L’Allemand Martin Schoeller réalise des portraits cadrés très serrés de jumeaux et face à ces visages en miroir, offrant de spectaculaires ressemblances, soulève la question de ce qui fonde l’individu et son identité.
  • L’Américain Bruce Wrighton a réinventé la street photography dans les années 80 avec ses portraits à la chambre 20X25 des gens modestes de Binghamton, une ville de l’Etat de New York où il vivait jusqu’à ce qu’il disparaisse prématurément à 38 ans, en 1988.
  • Le Français Richard Pak est allé chercher l’émotion dans les foules des concerts de rock, guettant dans les visages des fans recadrés au plus près ces manifestations de ferveur, de fièvre ou de stupeur qui sont proches de l’extase ou de la transe.
  • Le Dominicain Alejandro Cartagena dresse le portrait social et urbain de Mexico à travers une étonnante série de photos représentant des ouvriers mexicains qui se rendent chaque jour au travail, travailleurs invisibles parqués comme du bétail à l’arrière de pick-ups hauts en couleurs.
  • Kourtney Roy, jeune Canadienne établie à Paris, a imposé depuis quelques années sa haute silhouette dans des autoportraits qui manient autant le glamour que l’autodérision.
  • Mat Jacob, Français lui aussi, a parcouru la Chine, le Mexique, la Russie, la Birmanie, la Cisjordanie, dressant une cartographie discrète et sensible de la planète et de ses habitants.
  • L'exposition L'Une et l'Autre présente un extrait de la collection des "Carnets de route", série de récits photographiques élaborés dans les ateliers 100 Voix ! ouverts aux victimes de l'exclusion et résidentes dans les structures d'accueil de l'association Aurore.
  • Portrait(s) invite le regard croisé de deux coups de coeur du volume 6 de la revue Off the wall, Irina Ionesco, 50 ans de photographie et la jeune Romina Shama. Deux belles rencontres, deux artistes à l’écriture singulière et émouvante

  • Sur l’Esplanade du Lac de l’Allier, les promeneurs peuvent découvrir une exposition de l’Américain Elliott Erwitt. Cette figure mythique de l’agence Magnum présente une soixantaine de portraits tendres et espiègles, réalisés des années quarante à nos jours.
  • Place Saint-Louis et parc des Ailes, ce sont les portraits de la ville et de ses habitants, fruits d’une commande passée à Yusuf Sevinçli qui sont exposés. Ce photographe, familier des territoires urbains, a multiplié les rencontres au cours de son séjour à Vichy en mars dernier, prenant le temps de parler à chacun, créant un lien qui donne à chaque portrait une dimension à la fois intime et universelle.

 

 

Le festival Portrait(s), on en parle outre-Atlantique! A lire dans The New Yorker .

Posted by Ville de Vichy on jeudi 2 juillet 2015
 

Le festival Portrait(s) de la Ville de Vichy sur France 3 Auvergne !

Posted by Ville de Vichy on jeudi 25 juin 2015

Horaires d'ouverture :

  • Centre Culturel Valery Larbaud : du mardi au dimanche de 14h à 18h - Renseignements au 04 70 30 55 73

Découvrez également

Expositions à l'Hôtel de Ville
du 15 novembre
au 25 novembre
2017
Les conférences de la SHAVE
Raconte-moi une histoire à la Médiathèque
du 21 octobre
au 25 novembre
2017
Rencontres Albert Londres
du 21 octobre
au 22 octobre
2017
Rugby - Trophée Gérard Dufau

Découvrez une saison en hiver à l'Opéra de Vichy, du 11 novembre 2017 au 24 avril 2018

La ville de Vichy utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus