Les Ailes Vichy
?Photographie de Cédric Carmié

Les Ailes

Première étape de l’Éco Quartier de Vichy, les Ailes ont été rénovées en 2015. Plus ouvertes sur la ville et sur la rivière Allier, les Ailes, construites dans les années 60, ont bien changé !

La cité des Ailes fait partie intégrante du paysage local. Du haut de ses 50 ans elle veille, témoin actif d’une ville qui change. Pensé par le maire Pierre Coulon, ce quartier, sorti de terre en 1960, a créé en 3 ans 594 logements, répartis dans 9 immeubles. Il représente aujourd’hui à lui seul, les 2/3 du parc social locatif de la Société d’Économie Mixte Immobilière de Vichy, la SEMIV.

Une priorité : investir pour un habitat urbain de qualité

Le vaste projet d’embellissement du quartier réalisé en concertation avec les habitants vient de se terminer : transformation des bâtiments mais aussi, amélioration du confort pour les résidents (dans les parties communes et les logements) et réduction des consommations énergétiques.

Ce projet de près de 15 millions d’euros a bénéficié d’aides de l’État (via l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine), de la Ville de Vichy, du Conseil départemental, de Vichy Val d’Allier, du Conseil Régional et de l’Europe, de l’ADEME et de la Caisse des Dépôts et Consignations.

En 2 ans, le quartier Les Ailes de Vichy a changé de peau

Une mue complète à l’extérieur comme à l’intérieur des bâtiments, au cœur même du quotidien des locataires. Pensés avec et pour eux, ces travaux visaient avant tout à améliorer leur qualité de vie. Salles de bains rénovées, balcons créés colonnes de tri sélectif enterrées ou l’électrification des volets roulants sur les grandes baies vitrées (lourdes et complexes à manipuler)… sont autant de petites améliorations qui répondent à des besoins réels, souvent peu visibles, et qui peuvent tout changer !

Labélisés Bâtiments Basse Consommation « BBC Rénovation », les logements des Ailes garantissent aux locataires des économies d’énergie, traduit en euros sur leurs factures. L’amélioration de la qualité de vie passe aussi et surtout par des économies significatives pour les locataires sur leurs dépenses énergétiques (chauffage et électricité). Du concret dans chaque porte-monnaie, et le moyen de maintenir son pouvoir d’achat. Au programme de ce grand changement énergétique : une sur-isolation des façades et une rénovation ou un remplacement des fenêtres pour améliorer l’étanchéité à l’air et au froid, une isolation du plafond des caves et des combles, pour éviter la déperdition de chaleur des logements en rez-de-chaussée, l’installation de robinets thermostatiques pour mieux contrôler la chaleur ou encore la mise en place d’un réseau d’eau chaude sanitaire collective. Des travaux d’envergure qui devraient faire baisser la consommation à moins de 96 kWh/m².an contre 154kWh/m².an avant.

De quoi entraîner un peu plus le quartier dans sa démarche écologique, étape indispensable à la construction de l’Ecoquartier vichyssois, portée par la Ville et soutenue par la SEMIV.

Enfin, l’embellissement des Ailes renforce l’attractivité et l’ouverture du quartier. D’un pas ou d’un coup de trottinette les habitants des Ailes peuvent gagner l’esplanade arborée du bord d’Allier, lieu protégé et privilégié de promenades familiales.

Sous les coups de crayons ingénieux et inventifs des architectes vichyssois du cabinet Bruhat & Bouchaudy, associés à Jean-Paul Cristina, et des techniciens experts de GFC Construction, les deux cages d’escalier centrales de l’immeuble H ont été « déconstruites » pour ouvrir une vue imprenable, depuis l’allée des Ailes, sur l’Allier.

Etat de catastrophe naturelle reconnu : les particuliers sinistrés ne disposent que d’un délai de dix jours pour déclarer officiellement leurs dommages à leur assurance, soit avant le 30 octobre 2017

La ville de Vichy utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus