Partouche.jpg

Activité Casino : la situation évolue

Publié le 01/12/2015

Activité Casino : la situation évolue

Le mardi 15 décembre 2015, le casino des Quatre-Chemins fermera définitivement ses portes. Seul le casino du Grand Café exploitera «l’activité casino» à Vichy. Une offre plus large dans un cadre rénové et agrandi. Le point avec Fabrice Paire, Président du Directoire du Groupe Partouche.

Fabrice Paire, Président du Directoire du Groupe Partouche

Pourquoi fermer le Casino des Quatre-Chemins ?

Depuis 2008, les casinos ont connu une baisse d’activité considérable, provoquée principalement par l’interdiction de fumer dans les salles de jeux, par le développement de la concurrence des autres monopoles d’État que sont la Française des Jeux et le PMU, mais aussi par les jeux en ligne sur internet.

Conserver deux casinos à Vichy n’était pas viable économiquement, et le casino des Quatre-Chemins n‘est pas rentable et n’aurait pas pu l’être dans les années à venir.

La décision prise de ne pas renouveler la délégation de service public a permis d’anticiper et de préparer cette fermeture avec la quarantaine de salariés travaillant au sein du casino, dans un climat apaisé et constructif. Certains d’entre eux vont rejoindre le Casino du Grand Café ou ont retrouvé des postes au sein d’autres casinos, et certains ont, depuis cette annonce, développé des projets personnels et professionnels. Enfin pour les personnels restants, l’accompagnement va se poursuivre.

 

Pouvez-vous nous présenter l’offre du casino du Grand Café ?

Le Grand Café est agrandi et rénové. La clientèle aura à sa disposition 125 machines à sous désormais (35 ont été transférées des Quatre-Chemins) et de nombreux jeux traditionnels dont les nouvelles roulettes anglaises électroniques.

 

Comment le groupe Partouche voit- il l’avenir des casinos ?

Nous escomptons que nos activités reprennent le chemin de la croissance, maintenant que la baisse est stabilisée et que la fréquentation est meilleure ces derniers mois.

À Vichy, le fait de recentrer l’activité casino sur un seul site est déjà une bonne chose pour la clientèle.

Après mise en concurrence, la Ville a confié l’exploitation du casino des Quatre-Chemins au groupe Partouche en 2000 pour 15 ans, et celle du Grand Café en 2002 pour 18 ans.
15% du produit brut des jeux sont reversés à la Ville, qui perçoit également 10% du prélèvement fiscal de l’État. Le casino participe financièrement à l’aménagement de ses abords (par exemple la billetterie du Palais des Congrès Opéra). L’accès du casino est interdit aux mineurs et aux personnes interdites de jeu.

Dans le C’est à Vichy N°93, nous présenterons les nouveaux projets du centre des Quatre-Chemins dans les locaux laissés vacants par le groupe Partouche. 

Soutenez la candidature de Vichy au Patrimoine Mondial de l'UNESCO !

La ville de Vichy utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus