RCV2.jpg

Le RCV s'envole en Fédérale 2

?Photographie de Aline Lassale
Publié le 08/06/2018

Le RCV s'envole en Fédérale 2

C’est fait ! Un public en liesse, des joueurs en effervescence, des dirigeants et des anciens émus, des gamins qui sautent de joie... Dimanche 27 mai, au coup de sifflet final, la joie était immense au stade Darragon après la victoire du RC Vichy contre les Girondins de Bazas qui signe leur accès en Fédérale 2. Retour sur une rencontre riche en émotions avec François Sageot, entraîneur principal des jaunes et bleus.

«C’est une très grande satisfaction ! se réjouit François Sageot. C’est une grande joie d’avoir pu vivre ce moment qui n’était pas prévu au départ de la saison ! On voulait se qualifier, la montée s’est dessinée sur les derniers mois. Les joueurs avaient alors comme objectif le ticket pour la fédérale 2».

Battus au match aller 14 à 10 et avec 4 points à remonter, ce n’est pas sans appréhension que les Vichyssois ont abordé cette rencontre en 1/16e de finale du Championnat de France contre Bazas. C’est d’ailleurs en essuyant quelques frayeurs devant un stade archi-comble qu’ils finissent par faire plier les Girondins. «Cette victoire c’est grâce à tout le travail fourni par les joueurs, l’ensemble du staff, les dirigeants et tout le club qui s’est mobilisé mais aussi, grâce à toutes les personnes qui sont venues nous supporter ces dernières semaines et qui ont été un poids considérable dans l’énergie dont on a eu besoin pour revenir au score, notamment, hier !»

Avec sa qualification en 1/8e de finale des championnats de France, Vichy est le seul club auvergnat représenté dans le tableau et affronte Périgueux, tenant du titre*. «Ce club est un des ténors de notre championnat ! On va donc affronter cette équipe avec le plus grand plaisir et tenter d’aller le plus loin possible. Mais, l’objectif étant plus que rempli, ce n’est plus que du plaisir à prendre !»

François Sageot et Valentin Duchier, entraîneur adjoint, vont bientôt tourner une page puisqu’ils quittent leurs fonctions à la fin de cette saison. «Je suis plus qu’heureux et ravi de pouvoir partir de cette façon là ! C’est vrai qu’avec Valentin on s’était dit : surtout il ne faut pas que l’on ait de regret et que l’on travaille le plus possible. Notre travail est plus que récompensé ! Mon expérience d’entraîneur fut très enrichissante et constructive. Cela m’a permis de me développer en tant qu’homme car quand on a à faire à d’autres responsabilités. » Et c’est en grand supporter du RC Vichy que François Sageot va laisser, dans son sillage, les premiers croquis d’une progression pleine de promesses.

Arthur Roulin, capitaine du RC Vichy  :

Après avoir progressé à Auch, Arthur Roulin est arrivé à Vichy à l’intersaison dans le cadre de ses études à l’IFMK

«Cela concrétise les efforts fournis par l’équipe et par le club. Je pense que pour Vichy qui est une ville avec un fort accès sur le sport et des projets en ce sens, cette victoire est aussi importante !»

RCV 2

Revivez l'évènement sur Twitter :

Toute l'actualité de la Ville de Vichy, c'est aussi dans le journal "C'est à Vichy" ! A découvrir...

La ville de Vichy utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus