docks-de-blois-8-2-2017.jpg

Docks de Blois

Dernière grande friche industrielle en centre-ville de Vichy, les Docks de Blois vont d’ici la fin 2018 se transformer en un nouveau quartier.

Le projet, porté par trois investisseurs, répond à la fois à des enjeux d’aménagement urbain et de proximité, et de développement de l’enseignement supérieur.

Destruction des Docks de Blois : reportage France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

 

Travaux de démolition des Docks de Blois : février 2017

 

  Galerie Facebook


Enclave de 1,5 hectare entre la voie ferrée et les rues du Maréchal Lyautey et Fleury, aux confins du quartier de France, le site des Docks de Blois est abandonné depuis plus de 30 ans. Des anciens hangars des magasins Radar, locaux de stockage et de logistique connectés au réseau ferré, il ne reste qu’une immense carcasse délabrée. De l’extérieur, on ne voit qu’une longue façade grise aux ouvertures béantes, quand l’intérieur -largement détruit- se colore de tags et graffs d’intérêt et de style variés.

Fin mai, lors d’une conférence de presse, le groupe local d’investisseurs privés CDR (Chaumette Dupleix - Réolon) a présenté le programme mixte qu’il entend développer avec l’IFMK (Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie) et la SEMIV (Société d’économie Mixte immobilière de Vichy) : logements intergénérationnels, supermarché, parkings, espaces verts et piétons ainsi qu’une relocalisation de l’IFMK. À terme, les nouveaux équipements vont transformer le quartier, tant dans sa physionomie que dans ses habitudes.

Docks de Blois, à Vichy :

Docks de Blois à Vichy
Les qualités urbaines, architecturales et techniques des Docks de Blois permettent une conservation partielle des locaux. 

Le nouvel IFMK, un complément du pôle universitaire Lardy

À l’étroit dans ses locaux du Centre Hospitalier, l’IFMK cherchait depuis plusieurs années à déménager pour s’agrandir. Une extension rendue obligatoire par la toute dernière réforme des études de Masso-kinésithérapie qui porte à 4 années (au lieu de 3) le cursus de formation et augmente le quota d’entrée. 400 étudiants sont attendus à la rentrée 2018 contre 234 actuellement.

Par sa surface importante, sa localisation et la possibilité d’y créer d’autres équipements, notamment des logements pour les jeunes, le site des Docks de Blois offrait les meilleures options.

Ce projet va permettre de renforcer l’école de masso-kinésithérapie -déjà très cotée et reconnue- et son positionnement d’excellence au sein de la région Auvergne - Rhône-Alpes. Un espace libre de 2000m2 laisse la possibilité de développer dans le futur d’autres formations supérieures.

Docks de Blois : conférence de presse

Docks de Blois à Vichy - Réunion

Lors de la conférence de presse, le groupe CDR a présenté le projet qu'il va réaliser avec l’IFMK et la SEMIV.

Situés dans le prolongement du quartier de la gare en plein renouveau depuis quelques années, à proximité du Centre Hospitalier, du cœur de ville et des parcs, les Docks vont ainsi devenir le complément du Pôle universitaire Lardy et offrir aux étudiants un cadre idéal.

Ils accueilleront de nouveaux habitants -jeunes et seniors- dans une résidence intergénérationnelle à vocation sociale. Les activités se multiplieront sur le site avec le pôle d’enseignement, des services et une moyenne surface. Plus passant et plus vivant, le quartier va s’embellir : finies les friches et les façades sinistres, les futurs bâtiments bénéficieront d’une dimension paysagère et un jardin exotique -rappel de celui de la gare et de l’histoire cosmopolite de Vichy- deviendra le poumon de ces «nouveaux Docks».

 

Docks de Blois : le projet et le calendrier :

C'est une profonde transformation du site que le Groupe CDR va opérer : façade rénovée, locaux en surélévation, translucides et baignés de lumière, de nouveaux espaces publics, une extension s’étirant en vertical «signalant» les Docks, un jardin exotique, une rue intérieure reliant les différents espaces et des stationnements. 

Docks de Blois Vichy

Sur ce site de 14 113 M² le groupe CDR va développer un projet immobilier et d’urbanisme de plus de 15 millions d’euros, se déclinant en six ilots d’aménagements :

Îlot A :

Surface commerciale de centre-ville portée par une enseigne nationale. Projet neuf en front des rues Fleury et Maréchal Lyautey (RDC et R+1)

Îlots B - C :

Résidence intergénérationnelle à vocation sociale (portée par la SEMIV) de 47 logements jeunes et 35 logements seniors (studios ou 2 pièces, conventionnés APL, loyers de 300 e maximum hors charges, label BBC) des places de stationnement aérien et en sous-sol, des locaux de service partagés (en lien avec le CCAS). L’ouvrage s’appuiera sur la structure existante longeant la rue Fleury (4 niveaux : RDJ/RDC/R+1 et R+2 créé en structure légère et toitures terrasses).

Îlot D :

IFMK. Ouvrage neuf en deux corps de bâtiments reliés par un hall d’entrée. Côté voie SNCF, amphis et salles de travaux dirigés et côté rue Fleury (RDJ/RDC/R+1/R+2), pôles administratifs/enseignements/plateau technique et vie étudiante, avec tous les moyens pédagogiques et technologiques nécessaires (en lien avec la métropole et les autres instituts de formation régionaux et nationaux). 

Îlot E :

Parvis d’entrée paysager

Îlot F :

partie du terrain vacante permettant de futurs projets de développement de l’enseignement supérieur.

Le calendrier :

  • 2016 : Études/ Autorisations administratives
  • fin 2016 : Démarrage de la phase de démolitions 
  • 1er trimestre 2017 : Lancement des travaux
  • 3ème trimestre 2018 : Livraison

 

Les différents intervenants du projet :

Le projet d’aménagement :

Le groupe CDR porte ce projet en promotion et en construction (y compris l’acquisition du foncier).

Sur ce site de 14 113 M² est développé par CDR Promotion un projet immobilier et d'urbanisme se déclinant en six ilots d'aménagements:

  • Ilot A: déclinant une surface commerciale de centre-ville portée par une enseigne nationale. Projet entièrement neuf avec surface de vente en front  des rues Fleury et Maréchal Lyautey se déclinant en RDC et R+1 partiel pour zone administrative et réserve. Partie arrière côté SNCF consacré au parking aérien.
    Surface foncière concernée: 5 360 M²
  • Ilots B-C: déclinant une résidence intergénérationnelle (portée par la SEMIV) dont le calibrage est le suivant : 47 logements jeunes et 35 logements séniors y compris stationnements aériens et sous-sol. L'ouvrage créé s'appuiera sur la structure existante en front de la rue Fleury RDJ/RDC/R+1 et s'élèvera à R+2 avec un étage nouveau en structure légère et toitures terrasses. La partie arrière du site démoli sera consacrée à la réalisation d'un parking aérien trouvant son harmonie entre aménagements de voirie et paysagers permettant de dégager le bâtiment principal de la limite de propriété SNCF.
    Surface foncière concernée: 4 459 M²
  • Ilot D: déclinant l'école de formation IFMK. Sur cet ilot on trouvera un ouvrage totalement neuf se présentant en deux corps de bâtiments reliés par le hall d'entrée de la future école de formation. La partie bâtie en  arrière du site contre voie SNCF portera les salles communes type Amphi et salle de TD. La partie en front de la rue Fleury portera un bâtiment RDJ/RDC/R+1/R+2 consacré aux pôles administratifs/enseignements/plateau technique et vie étudiante.
    Surface foncière concernée: 2 485 M²
  • Ilot E: Parvis d'entrée. Aménagements de voirie/Paysagers.
    Surface foncière concernée: 531 M²
  •  Ilot F: Solde de foncier restant à aménager pour de futurs projets de développement de l’enseignement supérieur.
    Surface foncière concernée: 1278 M²

  Le projet en images


Le calendrier du projet :

  • Etudes / Autorisations administratives en cours 2016
  • Démarrage de la phase de démolitions fin 2016
  • Lancement des travaux premier trimestre 2017
  • Livraison 3ème trimestre 2018

Le Groupe CDR :

Le groupement local CDR est né de la fusion de Chaumette-Dupleix et Réolon. Ces deux importantes PME de la région, solidement enracinées sur leur territoire depuis respectivement 1880 et 1936, développent des savoirs faire en gros œuvre et en entreprise générale, qui leur ont permis de travailler pour des clients publics et privés dans la grande région Auvergne - Rhône-Alpes et au-delà : Monoprix, Carrefour, Leclerc, Cap Cinéma, Décathlon, Industriel C3B, IVECO, Total, La Poste, SNCF, France Telecom, Banque de France, Allier Habitat, Auvergne Habitat, Logidôme, LOGEHAB, Centre hospitalier de Vichy, Pôle emploi de Riom, Caisse des dépôts, Villes de Vichy et de Moulins, Conseils généraux de l’Allier et du Puy-de-Dôme, Conseil régional d’Auvergne…

Le groupe CDR dispose de compétences en matière de monuments historiques (Entreprises Dagois), menuiserie (MBM), façades (DBI, ATO), entretien et maintenance (Marques Bâtiment) et d’immobilier commercial.

Créée en 2014, CDR Construction marque la concrétisation de 15 années de collaboration des sociétés Chaumette Dupleix et Réolon dans le cadre de la réalisation de marchés en Entreprise Générale.


Références :

  • En cours (livraison 2018) : 75 Logements + Commerces à Clermont-Ferrand quartier Kessler Rabanesse pour Logidôme (10 000 000 €)
  • En cours (livraison 2016) : 51 logements à Cébazat pour Auvergne Habitat (5 500 000 €)
  • 2012 : Transformation de l’îlot Monoprix en un espace commercial au RDC et des appartements de haut standing aux étages à Moulins (6 000 000 € HT).
  • 2012 : Réhabilitation de l’ancien marché couvert de Moulins en un espace commercial dynamique « les Halles » (5 500 000 € H.T)
  • 2011 : Création d’un multiplex sur Moulins en association avec la caisse des dépôts et des consignations et Cap Cinéma (4 500 000 € HT)

CDR Promotion est la société de Promotion Immobilière intégrée au Groupe CDR qui présente des compétences de développement commercial et administratif de projets immobiliers (immobilier commercial, de logements etc...).

Son moteur de développement immobilier est entre autre un outil de pérennisation et d'apport d'activités de construction au sein des entités de production du groupe afin de porter le label CONSTRUCTEUR/PROMOTEUR 

Comme vous le savez certainement :

  • L’IFMK de Vichy est l’une des plus anciennes écoles de formation en Kinésithérapie de France. Créée en 1941, elle a toujours été un élément essentiel de la formation des professionnels de santé de la Ville de Vichy. Depuis la fermeture de l’école de kinésithérapie de Clermont Ferrand dans les années 70, elle demeure la seule école de formation en Auvergne.
  • En 1987, elle initie le processus d’Universitarisation de la formation en créant, avec la Faculté de médecine de Clermont-Ferrand, l’Année Préparatoire aux Etudes de Masso-Kinésithérapie (APEMK).
  • En 2009, l’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie (IFMK) de Vichy a été un élément déterminant dans la venue de cette Année Préparatoire au Pôle Lardy en drainant dans la Cité plus de 350 étudiants qui participent à la vie sociale et économique de Vichy.
  • l’IFMK de Vichy jouit sur le plan national d’une excellente renommée au niveau de l’exigence de sa formation dispensée,

Au total, la formation en masso-kinésithérapie représente aujourd’hui plus de 580 étudiants (350 de l’APEMK et 230 à l’IFMK).


Mais vous ne savez peut-être pas :

L’Auvergne, comme beaucoup de territoires, souffre de la pénurie de professionnels de santé et notamment de kinésithérapeutes. L’augmentation de l’espérance de vie et le vieillissement de la population auvergnate se conjuguent aux départs en retraite massifs d’une génération de kinésithérapeutes installés. Les perspectives sont très préoccupantes notamment dans les territoires ruraux. C’est pour cette raison que le Conseil Régional, l’Agence Régionale de Santé (ARS) et les instances professionnelles réfléchissent aux mesures à prendre pour assurer un meilleur accès aux soins. Parmi ces mesures, l’augmentation du nombre de professionnels en formation est une mesure fondamentale (mais non suffisante). C’est pour cette raison que le quota d’entrée à l’IFMK de Vichy est passé l’année dernière de 68 à 80 étudiants avec une projection raisonnable de passer à 90 étudiants dans 2 ans.

C’est ainsi qu’outre le fait d’être le seul Institut auvergnat, l’IFMK est celui qui possède le quota le plus important de la nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes avec, pour Septembre 2015, 80 étudiants contre 60 pour Saint-Etienne, 75 pour Lyon, et 54 pour Grenoble,

Par ailleurs, la réforme des études de masso-kinésithérapie mise en place en septembre 2016 décline sa formation sur 4 années au lieu de 3 précédemment.

De ce fait, au travers de l’augmentation du quota d’entrée et de l’année supplémentaire de formation en masso-kinésithérapie, l’IFMK accueillera à la rentrée de Septembre 2018 environ 400 étudiants contre 234 actuellement.

Au total, la formation en masso-kinésithérapie représentera en septembre 2018 plus de 750 étudiants (350 de la PACES et 400 à l’IFMK)


Les Docks de Blois : la relocalisation / extension de l’IFMK :

C’est pour anticiper et préparer cette mutation que l’IFMK travaille depuis de nombreuses années sur son rayonnement et sur l’intégration de nouveaux locaux lui permettant de maintenir son positionnement d’excellence au sein de la grande Région.

Du fait des difficultés budgétaires actuelles des collectivités, l’IFMK doit aujourd’hui prendre son avenir en mains et s’assurer de sa pérennité et de son développement en s’engageant financièrement dans l’acquisition de ses nouveaux locaux.

C’est ainsi qu’il pourra participer non seulement au développement de l’agglomération, de la nouvelle région mais aussi constituer un pôle d’attractivités économiques et de formations.

L’intégration de ces locaux au sein de la réhabilitation des Docks de Bois serait un élément majeur pour une nouvelle dynamique non seulement de ce quartier mais aussi de notre cité.

Ce projet de plus de 2700 m² réunira non seulement les moyens pédagogiques en surfaces mais aussi en infrastructures modernes notamment grâce à une technologie permettant des liaisons vidéo à distance rapprochant l’IFMK des territoires de l’ensemble de la Région. Grâce à cela, il pourra partager des enseignements avec la métropole Clermontoise mais aussi avec les autres instituts de formation de la Région et de la France entière. Une structure de recherche clinique permettra de mener à bien des investigations cliniques ouvertes aux praticiens de Ville assurant ainsi une meilleure évaluation des pratiques professionnelles.

Le projet de l’IFMK est également de réfléchir à la mise en place d’un plateau technique de soins de haut niveau qui facilitera les prises en charge thérapeutiques spécifiques. Cette unité de soins permettra aux formateurs de l’Institut et aux professionnels de la Cité qui le souhaiteront de pouvoir non seulement développer leurs spécialités mais aussi d’accompagner les étudiants en formation au travers de leurs stages cliniques.

Le Conseil d’Administration s’est positionné cette année pour mener une étude approfondie de faisabilité en termes de fonctionnalité et de financement. L’étude est aujourd’hui bien avancée et nous comptons encore sur un accompagnement financier du nouvel exécutif du Conseil Régional de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. En effet, s’il est aujourd’hui regrettable de constater que la formation en kinésithérapie est la seule formation en santé qui demeure payante (en écho aux formations de médecine, dentaire, maïeutique, pharmacie, infirmière, …), un accompagnement effectif du Conseil Régional permettrait de limiter cette injustice sociale qui impose aujourd’hui aux étudiants et à leur famille de lourds engagements financiers.

L’IFMK est donc à ce jour engagé dans cette dynamique d’intégrer de nouveaux locaux à la rentrée 2018 afin de poursuivre son développement et son rayonnement.

Les Docks de Blois : Résidence intergénérationnelle

La SEMIV projette de réaliser une résidence intergénérationnelle à vocation sociale, sur les deux îlots centraux des Docks de Blois, valorisés par le groupement d’entreprise CDR.

La SEMIV prévoit la valorisation de :

  •  35 logements aménagés pour les séniors ;
  •  47 logements équipés pour les jeunes ;
  •  Des locaux partagés en gestion mutualisée, avec un gardien, une grande salle d’activité, une laverie, un local à vélos…

Les 82 logements projetés seront conventionnés et permettront aux futurs locataires de percevoir l’Allocation Personnalisée au Logement (APL). Les loyers pratiqués respecteront les plafonds des logements sociaux et afficheront :

  •  un studio de 28 à 33 m² à moins de 200 € par mois hors charges ;
  •  un appartement de 2 pièces de 37 à 42 m², à moins de 300 €.

Sur un foncier de près de 4 000 m² et une surface habitable de 3 000 m², la résidence intergénérationnelle s’organisera sur 4 niveaux avec ascenseur. L’ossature existante du bâtiment sera conservée, et réutilisée pour le sous-sol, le rez-dechaussée et le 1er étage. Un 2e étage sera créé en surélévation.

Le stationnement des véhicules est intégré au projet, qui prévoit des places aériennes et sous-terraines pour chacun des résidents.

Les travaux projetés visent les critères du label BBC, afin de garantir aux locataires une bonne performance énergétique et une parfaite maîtrise de leurs factures de charges.

Pour la gestion de cette résidence intergénérationnelle, la SEMIV s’est rapprochée du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), avec lequel elle a l’habitude de travailler depuis de nombreuses années, notamment sur le foyer des Mésanges, qui rassemble 35 logements destinés aux personnes âgées.

Sur les Docks de Blois, le CCAS étudie la mise en place de prestations d’animation, de restauration et de blanchisserie, qui pourraient être proposées aux 82 résidents, avec l’appui d’un gardien logé sur place, qui assurera la maintenance technique et veillera à la sécurité des biens et personnes.


La SEMIV

C'est la Société d’Economie Mixte Immobilière de Vichy, dont les principaux actionnaires sont la Ville de Vichy et la Caisse des Dépôts et Consignations. Elle gère près de 1 000 logements sociaux sur l’agglomération vichyssoise. Elle est présidée depuis 2008, par Frédéric AGUILERA.

  www.semiv.fr

 

La presse en parle :

Le Grand Débat revient en 2017 ! Rendez-vous les 10 et 11 mars au Palais des Congrès-Opéra de Vichy !

La ville de Vichy utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus