vichy-lac-couv.jpg

Vichy Lac

Dossier de présentation 


1. Le projet d’aménagement de Vichy Lac

Le secteur du Stade Darragon (avec notamment la friche de l’ancien abattoir), bordé par le Lac d’Allier, offre les derniers grands terrains constructibles de Vichy. Protégé jusqu’à présent grâce au plan local d’urbanisme (pour éviter une urbanisation au coup par coup et des opérations obérant le devenir du quartier) cet espace aujourd’hui largement sous-valorisé va pouvoir entrer dans une nouvelle dynamique.

Un quartier pour une attractivité renouvellée en cœur de ville

La situation du territoire vichyssois est de plus en plus favorable à l’émergence de ce nouveau quartier (reconquête démographique dans l’agglomération, développement des échanges avec l’ex-capitale régionale Clermont-Ferrand). Vichy compte déjà de nombreux habitants allant travailler chaque jour à Clermont-Ferrand et est également fréquentée le week-end par des centaines d’habitants de toute la région. La mise en place d’une opération de revitalisation territoriale dans laquelle Vichy Lac trouve sa place et qui prévoit de coordonner le développement du Cœur de ville et l’aménagement de Vichy Lac constitue une opportunité.

De nouveaux leviers juridiques et techniques permettront de garantir un développement de qualité. La maitrise foncière engagée depuis de nombreuses années et presque entièrement finalisée sur ce site, permettra de déployer le programme dans de bonnes conditions.

Un quartier désirable

Ce grand secteur autour du stade semble naturellement désigné pour fixer à Vichy des ménages, jeunes ou plus âgés, qui sont intéressés par la ville mais ne trouvent pas aujourd’hui le produit immobilier qu’ils recherchent. Pour cela, il convient de leur offrir un nouvel habitat, très qualitatif en termes de confort, d’environnement et de vie quotidienne. Un nouveau quartier à l’image de ce qui fait la réputation de Vichy : une ville-parc ouverte sur la rivière.


2. Une histoire qui a débuté il y a de nombreuses années

La réflexion sur le secteur du stade Darragon et des anciens abattoirs a débuté dans les années 1990. Le site du projet a été très tôt identifié, à la fois comme une réserve foncière à préserver dans l’attente d’un projet envergure et comme un vide urbain, préjudiciable à l’intégration des quartiers du nord de la commune à la dynamique de développement engagée sur le centre-ville. 

Depuis plusieurs années, la Ville de Vichy s’est engagée dans cette démarche de revalorisation avec:

  • Acte 1 ‐ La création de l’Esplanade de l’Allier (2009) qui prolonge les parcs jusqu’au pont de l’Europe ;
  • Acte 2 ‐ La rénovation des Ailes (2016) pour l’ouvrir sur la ville, améliorer la qualité de vie de ses habitants et réduire les consommations énergétiques ;
  • Acte 3 ‐ La création d’un nouveau grand quartier autour du stade Darragon et des anciens abattoirs. Un quartier qui reliera étroitement le centre‐ville et les Ailes/Port Charmeil.

En effet à terme, le secteur du stade Darragon et des anciens abattoirs vont céder leur place à un nouveau quartier ouvert sur la rivière Allier et sur la ville.

Les grands objectifs de ce nouveau quartier

En juin 2006, le conseil municipal a décidé d’engager le projet d’urbanisation de la zone du stade et a confié pour cela des études de définition à trois équipes (Treuttel-Garcia-Treuttel (TGT) ; Atelier Seraji Architectes ; Axe-Saône) regroupant les compétences nécessaires en matière d’urbanisme, de développement, de paysage et d’architecture, d’approche environnementale et d’économie. L’étude de définition avait pour objectif d’établir un diagnostic de la situation et des enjeux attachés au site puis d’élaborer un projet d’urbanisation répondant aux enjeux du développement durable.

C’est le cabinet Axe Saône qui est retenu et mandaté en 2009 par la ville pour tracer à partir de l’existant les grandes esquisses de ce que pourrait être ce nouveau quartier. En 2009 le projet portait une grande ambition en voulant présenter une nouvelle attitude urbaine et offrir une alternative attractive à l’étalement urbain.

Mis en pause en 2011, le projet est réactivé en 2018 et réinterrogé à la lumière des objectifs suivants : 

  • Faire de Vichy Lac une opération emblématique affirmant une image de modernité pour Vichy ;
  • Développer une urbanisation modérée offrant une qualité de vie et d’usage pour l’habitant et l’usager ;
  • Assurer une complémentarité et une cohérence entre les programmes immobiliers qui seront programmés en centre-ville et ceux de Vichy Lac ;
  • Insérer le nouveau quartier dans son environnement paysager exceptionnel (eau et végétal) ;
  • Renforcer l’identité du quartier en créant une vraie dynamique et proposer un cadre de vie exceptionnel pour les résidents ;
  • Organiser les déplacements en favorisant les modes actifs et valorisant les transports en commun.

Pensé dans un esprit de développement urbain durable, le projet de 2019 prévoit un programme d’habitat d’environ 500 logements organisé selon les grands principes d’aménagement suivants :

  • Une organisation urbaine « en peigne » ouverte sur la rivière avec la réalisation de trois traverses piétonnes Est/Ouest permettant d’irriguer le quartier en profondeur, de décliner la présence de l’eau suivant l’identité de chacun, et de créer des lieux générateurs de vie et fédérateurs ; le tout en assurant des continuités et un maillage urbain plus simple et moins sophistiqué et une meilleure composition de part et d’autre de l’Allée des Ailes ;
  • Une continuité le long des berges avec l’Esplanade du Lac et des parcs restitués aux piétons et cyclistes, créant un lien qui remonte jusqu’aux parcs Napoléon III ; 
  • L’aménagement d’une esplanade à la confluence du Sichon et du Lac d’Allier ;
  • Une mise en valeur de l’embouchure du Sichon s’articulant avec la future promenade sur berge du Sichon ;
  • Une reconfiguration des abords du stade Darragon pour permettre l’accueil d’activités tertiaires et de services, et proposer de l’habitat et du commerce face à l’Allier ;
  • Une recomposition de l’espace public pour permettre la gestion du stationnement en surface sans avoir recours à la construction d’un parking-silo, tout en gardant la capacité de stationnement actuelle du quartier notamment autour du stade Darragon) ;
  • Une hauteur raisonnable des constructions  (de R+3 à R+6);
  • Une offre en maisons de ville et maisons multi-familiales afin de répondre au contexte immobilier vichyssois de diversification de l’offre de logement ;
  • Le report du carrefour « Avenue thermale/Allée des Ailes » permettant de faire un lien apaisé et facilité entre les équipements du quartier ;
  • Le confortement du site de l’école existante avec la création d’un parvis permettant une synergie entre les groupes scolaires maternelle/primaire et la protection des cheminements piétons ;

3. Un projet à imaginer ensemble

Les documents relatifs à ces réflexions sont disponibles ci-après, et également consultables en Mairie de Vichy avec un registre de concertation, véritable cahier d’observations permettant à chaque Vichyssois d’exprimer son avis et ses suggestions. 

Le public pourra soumettre ses observations et propositions :

  • soit sur le registre mis à disposition à l’Hôtel de Ville de Vichy,
  • soit par voie postale à l’attention de M. le Maire de Vichy, Direction du Projet de Ville,
  • soit par voie dématérialisée à l’adresse suivante : vichy-lac@ville-vichy.fr

                                                                                                                                      

 

Mairie de Vichy
Place de l'Hôtel de ville
03200 Vichy
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 puis de 13h30 à 18h

 

Soutenez la candidature de Vichy au Patrimoine Mondial de l'UNESCO !

La ville de Vichy utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service en ligne. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus